francas13.fr
francas13.fr | Le site des Francas des Bouches du Rhône
Accueil du siteCentre DocumentaireL’Edu’K’thèque 13
francas13
Nous contacter

Association départementale des Francas des Bouches du Rhône


LES FRANCAS 13

99, Cours Lieutaud
13006 Marseille

Tél : 04 91 47 34 53

francas13@wanadoo.fr

Les Francas 13 sur Facebook

 
Agenda
<<  Juillet 2017  >>
LuMaMeJeVeSaDi
262728293012
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31123456
Aucun évènement prévu ce mois-ci
Sur le Web
OBJECTIF BAFA

Objectif BAFA

Retrouvez ce film documentaire sur les formations BAFA, réalisé par les Francas et qui répond à vos questions : C’est quoi le BAFA ? Comment ça se passe ? Qu’est-c e que je vais y apprendre ? C’est quoi un animateur ? Moi, animateur… ?

100% EDUC’ POP’

EducPop

Le Cnajep (Comité National d’Associations de Jeunesse et d’Education Populaire) et les associations d’éducation populaire lancent une campagne de communication intitulée « 100% EDUC’POP’ , fabrique de lien social ».

Pour rechercher une activité et connaître les associations d’éduc’ pop’ proches de votre lieu de vie, vous disposez désormais sur ce site de la géo-localisation et de l’agenda. Pour les retrouver près de chez vous, il vous suffit de repérer l’écusson avec le logo 100 % EDUC’ POP’ apposé à l’entrée des milliers de lieux proposant des activités relevant de ce secteur : centres de loisirs et de vacances, maisons des jeunes et de la culture, foyers ruraux, centres sociaux, etc.

Les abonnements de « l’Edu’K’thèque 13 »
mercredi 27 mai 2009
par sabine
popularité : 7%

Présentation du magazine « Sciences Humaines », N°205, juin 2009

par S. Lauriot, adhérente Francas 13


Le magazine Sciences Humaines l’affirme : «  l’Education c’est bon pour la santé ! ».

Dans son dernier numéro, il avance : « que l’éducation a un effet positif sur la santé des populations et l’espérance de vie ». Et de poursuivre par une quelques exemples qui donnent à penser : Elle ferait baisser la consommation de cigarettes pour privilégier la pratique du sport. Ou bien encore, elle permettrait la baisse de la criminalité. Elle favoriserait, enfin, la participation aux élections. Même si le lien entre l’investissement dans le capital humain et la santé des populations semble évident, il est cependant difficile à établir de manière efficiente.
Est-ce pour autant qu’il faut le nier purement et simplement ?

Tous ceux qui croient, comme Helvétius, en les vertus de l’éducation le savent bien : « l’éducation peut tout ! ». Et pour ceux qui ne partagent pas ce point de vu qu’ils se disent que de toute façon on ne peut rien sans elle.

Le 26 Mai 2009/ S.L.